Comment mesurer l'humidité dans les sols agricoles ?


Excès d'eau ou manque d'eau dans les sols pour vos cultures ? Vérifiez et maîtrisez l'irrigation des plantes avec des sondes de mesure de l'humidité qui vous informent en continu de la croissance de vos plantations ...


Pourquoi surveiller l'humidité du sol ?


Afin de préserver la vie de la faune du sol et d'améliorer la germination et la croissance des plantes, l'eau dans le sol est un élément déterminant à la vie des végétaux.  Surveiller le taux d'humidité dans les sols permet d'optimiser les décisions d'irrigation. Il est effectivement nécessaire d'amener la quantité d'eau juste nécessaire au moment crucial pour dynamiser la vigueur des plants. Pour optimiser les rendements de vos cultures et favoriser une récolte de qualité, le dosage en eau doit être pertinent.  Ni trop d'eau ni trop peu...si vous désirez que la  résistance de vos cultures aux maladies soit effective. Il est donc essentiel de miser sur la valorisation de l'eau avec une diminution des coûts d''irrigation. Pour ce faire, le suivi de l'humidité du sol est donc déterminant en matière d'agronomie : en fonction de la texture des sols on pourra déterminer la capacité à la rétention d'eau par ces derniers.

Cette capacité de rétention de l'eau varie selon la compaction des sols. Un sol limoneux est capable d'absorber une plus grande quantité d'eau, en contre-partie il offre une vitesse de drainage élevée. Il est évident dans ces conditions que le pilotage de l'irrigation sera différent selon que le sol sera limoneux ou argileux. 


La notion d'eau disponible dans le sol


L'eau dite "disponible dans le sol" correspond à la quantité d'eau entre la capacité au champ du sol et le point de flétrissement des plantes. La gestion de l'irrigation se situe dans cette zone de confort hydrique pour les végétaux. Au-delà de ce seuil, la plante peut souffrir soit de stress hydrique par défaut d'eau soit par manque d'air si le sol est trop imbibé d'eau. 

Vergers sous surveillance avec la gestion des irrigations avec Agralis

Avec l'hydrologie, vous mesurez l'eau contenue dans le sol


Les phénomènes de ruissellement et l'infiltration de l'eau dans les sols permettent la recharge des nappes d'eau de surface. Si les eaux de ruissellement sont trop importantes, elles peuvent dégrader les sols par lessivage ou érosion. Saturés par des ruissellements intenses, les sols peuvent ne plus être en capacité de retenir l'eau, nous sommes alors face à des inondations. Vu les ravages que ces dernières peuvent provoquer, l'observation et la mesure des eaux contenues dans les sols sont donc essentiels aux études d'hydrogéologie.


Comment mesurer le taux d'humidité des sols ?


Agralis propose des sondes capacitives capables d’effectuer des mesures immédiates de l'eau contenue dans le sol, en continu et sur plusieurs profondeurs de sol en fonction du système racinaire des plantes cultivées. Cette mesure d'humidité des sols se réalise à l'aide d'enregistreurs d'humidité implantés dans le sol qui se présentent en plusieurs dimensions et avec des profondeurs différentes adaptées pour divers types de cultures : vergers de pommiers, de pruniers, de noisetiers, de noyers, de kiwis, de pépinières... Cultures annuelles de maïs, de haricots, de petits pois, de betteraves porte graines, de blé, de soja ... Les  cultures horticoles de plein champ ou les cultures sous serres sont également concernées par l'installation de ces sondes. Les plantes à fleurs de nos parcs et jardins, les espèces végétales des espaces verts peuvent également bénéficier de ces capteurs de mesure. 

Un impératif ... Surveiller le stress hydrique des plantes


Avec les sondes d'humidité des sols vous pouvez éviter le stress hydrique des plantes. AGRALIS propose des instruments de mesure pour assurer la surveillance l'hydratation optimale des végétaux. Pour déterminer la quantité d'eau nécessaire, il sera nécessaire de fixer des seuils d'humidité des sols. On emploie le terme technique de "capacité au champ" qui se définit par le volume maximal d'eau que peuvent retenir les sols  dans ses micro porosités. Le sol est semblable à une éponge, il est capable de se gonfler d'eau. A un certain point d'absorption, il y aura cependant saturation en eau, sans rejet de celle-ci  mais sans la capacité non plus d'en absorber plus. Ce point précis représente la "capacité au champ" du sol. Assurer une hydratation optimale des plantes est donc un enjeu majeur pour les agriculteurs.

Irriguer vos cultures sous serres avec les sondes capacitives distribuées par Agralis

Qu'est ce que le seuil de flétrissement de la plante ?


Le point de flétrissement d'un végétal c'est le moment où la plante n'a plus suffisamment d'eau à sa disposition dans le sol. Face à son incapacité à absorber l'eau du sol, la plante va donc se flétrir. En fonction des besoins en eau de certaines espèces de plantes, ce point de flétrissement peut varier.


Mettez vos cultures sous surveillance avec des capteurs d'humidité


Les sondes capacitives vous aident à prendre des décisions pour irriguer vos champs. Une véritable gestion de l'eau démarre avec une analyse scientifique des besoins en humidité des plantes. Ces sondes capacitives sont capables de vous restituer des données objectives sur la base desquelles vous optimiserez le rendement de vos cultures.


Culture du maïs : un dosage de l'apport d'eau est essentiel pour cette culture / agralis vous informe

Pour irriguer mieux en respectant vos ressources en eaux et en optimisant vos cultures... Agralis vous propose de...